Free Porn
xbporn
23.6 C
New York
mercredi, juillet 24, 2024

Buy now

spot_imgspot_img

Appel au respect des libertés et au retour à l’ordre constitutionnel en Guinée !

L’Assemblée Générale de la Jeunesse libérale africaine pour la liberté – ALYF.

 

● Condamnant la prise illégale et la tentative de confiscation du pouvoir par les militaires regroupés au sein du CNRD – Comité National du Rassemblement pour le Développement depuis le 05 septembre 2021 en Guinée.

● Relevant avec préoccupation les restrictions des libertés publiques et individuelles imposées par le CNRD; les violations répétées des droits de l’homme; les atteintes à la liberté de presse, les arrestations et détentions arbitraires des opposants ainsi que la répression sanglante des manifestations.

● Déplorant la persécution des principaux leaders politiques du pays Sidya Touré et Cellou Dalein Diallo qui ont été expulsés et expropriés de leur maison manu militari, les contraignant à s’exiler hors du pays.

● Dénonçant la volonté manifeste des militaires au pouvoir de prolonger la durée de la transition au-delà du délai pour lequel ils s’étaient engagés (décembre 2024) et leur refus d’ouvrir le dialogue avec les différents acteurs socio-politiques en vue d’organiser des élections libres et inclusives dans un délai raisonnable pour le retour des civils au pouvoir.

● Appelle :

1. La junte militaire (CNRD) à garantir le respect des libertés publiques et individuelles de tous les guinéens et à l’organisation d’élections libres et inclusives conformément à ses engagements devant la communauté internationale.

2. Les Etats et les organisations partenaires de la Guinée à poursuivre leurs efforts en vue de l’ouverture d’un dialogue direct entre le CNRD et les forces vives du pays pour un retour à l’ordre constitutionnel dans un bref délai.

3. La communauté internationale à respecter ses engagements pris lors des différentes réunions, notamment, en ce qui concerne les sanctions et leur mise en œuvre.

4. A l’arrêt des persécutions contre les journalistes, les acteurs politiques et de la société civile.

● Condamne :

1. Le recours aux armes à feu par les forces de défense et de sécurité dans le maintien d’ordre lors des manifestations de rue

2. La répression des manifestations ayant entrainé des dizaines de morts depuis la prise du pouvoir par les militaires le 05 septembre 2021.

● Demande :

1. L’ouverture d’une enquête indépendante sur les cas de violations graves des droits de l’homme notamment les assassinats par balle des manifestants.

2. Au gouvernement guinéen de revenir sur sa décision de fermeture des groupes de médias privés (FIM, Hadafo média et Djoma média) et de permettre aux journalistes d’exercer librement leur métier.

● Apporte son soutien :

1- Aux organisations de jeunesse libérale du pays (le Comité National des Jeunes de l’Union des Forces Démocratiques-UFDG, le Conseil National des Jeunes de l’Union des Forces Républicaines CNJR-UFR) particulièrement impactées par cette répression systématique.

2- Aux journalistes et aux médias libres de Guinée en ces moments difficiles.

 

Signée par : le Conseil National des Jeunes de l’UFR, le Comité National des Jeunes de l’UFDG et OJLG – Organisation des Jeunes Libéraux de Guinée.

 

 

 

 

 

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,912SuiveursSuivre
21,900AbonnésS'abonner

Derniers articles