Free Porn
xbporn
25.9 C
New York
samedi, juillet 20, 2024

Buy now

spot_imgspot_img

E-commerce : 100 jeunes formés par SITA à Conakry

Dans son ambition de promouvoir le textile du continent, la structure salon international du textile africain (SITA) a ouvert ce lundi, 06 novembre 2023 une formation à l’intention des jeunes. Selon le commissaire général du SITA, Mossi Abdoulaye, cette formation vise à former 100 jeunes sur e-commerce venus de la Guinée et du continent. Ceci pour permettre aux promoteurs du textile africain d’avoir des plateformes de vente en ligne afin de pouvoir écouler leurs produits.

 

 

“Le salon international du textile africain est un évènement continental qui vise à promouvoir la chaîne de valeur du coton pour permettre à ce que l’Afrique puisse consommer africain. Nous avons initié cette activité et la formation que nous venons de lancer aujourd’hui est une formation typiquement dédiée aux jeunes. Vous savez aujourd’hui le commerce mondial est en train de se dématérialiser et il va falloir adapter la jeunesse, les acteurs du textile pour qu’ils ne produisent pas pour stocker. Quand ils produisent il faut leur donner des voies et moyens pour écouler leurs produits. Donc c’est ce que nous venons de faire et cette formation va durer quatre jours. Il y a 60 femmes et jeunes guinéens et plus 40 dont une personne par pays des délégations présentes à Conakry qui vont bénéficier cette formation”, a-t-il indiqué avant d’ajouter que les participants seront également outillé a la gestion des plateformes de vente en ligne.

“Nous avons fait venir un formateur chevronné qui va essayer de donner des BA-Bas et aller un peu en profondeur en fonction des niveaux des uns et des autres. Nous avons des sites qui aujourd’hui sans avoir un produit aujourd’hui sont les meilleurs milliardaires du monde. Aujourd’hui le site salon international textile africain a mis en place le sitaexpress. C’est un site où toute l’Afrique peut se retrouver et vous en tant que consommateurs de textile africain vous pouvez y allez et retrouver des textiles de votre pays de choix. Donc il faudrait dire que l’or de cette formation on encourager les jeunes à avoir des plateformes. Mais également a s’approprier pourquoi pas ouvrir des des marchés spécifiques au secteur du textile”, a souligné le commissaire général du SITA.

Pour sa part, le représentant du Ministère de la culture, du tourisme de l’hôtellerie et de l’artisanat a la cérémonie d’ouverture de cette formation s’est réjoui de cette initiative de SITA. Il a ensuite mis un accent sur l’importance du commerce en ligne dans ce monde du 21eme siècle.

“Les mutations des marchés édictées par le bouleversement économique sociopolitique est aujourd’hui sans taire font que les modèles traditionnels commerciaux ont montré leur limite. Les marchés physiques cèdent désormais place aux marchés virtuels. Avec la quatrième révolution industrielle celui qui ne veut pas commercer par le digital est comme s’il était dans l’antiquité. Les entreprises de toutes les tailles se tournent progressivement vers le commerce électronique afin de profiter d’un marché en pleine croissance. Dans le contexte actuel de libre concurrence tant sur le plan national qu’international le commerce électronique n’est plus un luxe mais bien une nécessité stratégique et essentiel au développement du plein potentiel des entreprises… Cette session de formation est une très bonne initiative qui permettra à des personnes ambitieuse de découvrir le e-commerce et d’ouvrir vos activités au monde entier parce que le commerce électronique a la magie d’ouvrir les frontières. Ça va vous permettre de vendre vos produits un peu partout dans le monde et d’exporter ce que l’Afrique a de meilleur”, a-t-il indiqué.

F. Camara.

 

 

 

 

 

 

 

 

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,912SuiveursSuivre
21,900AbonnésS'abonner

Derniers articles