4.4 C
New York
samedi, mars 2, 2024

Buy now

spot_imgspot_img

Accord de prêt de BADEA: la conseillère Saba Seny Tonamou fait des recommandations à l’État guinéen

Le conseil national de la transition (CNT) a approuvé l’accord de prêt de 55 millions de dollars US de BADEA et l’État guinéen pour l’achat des intrants agricoles. A cette occasion, les membres de la commission des affaires étrangères ont fait plusieurs recommandations au gouvernement.

Au sortie de la plénière, Saba Seny Tanamou, conseillère du CNT et membre de cette commission a expliqué que parmi ces recommandations, figure la formation des agriculteurs sur l’utilisation des engrais, établir une bonne cohabitation entre éleveurs et agriculteurs.
« Notre commission affaire étrangère, nous avons insisté sur la formation des agriculteurs parce que si un agriculteurs n’est pas formé sur l’utilisation des engrais si on pensais bien faire on va mal faire. Donc nous avons vraiment insisté sur leurs formations avant l’utilisation de ses engrais sur nos terres. Et, aussi en tant que commissions affaire étrangère, nous avons recommandé a ce que notre pays puisse collaborer avec les autres pays voisins qui sont en avance en matière de développement agricole. Cela va nous permettre vraiment d’aller ici en autosuffisance alimentaire comme à l’image des autres pays. Nous avons aussi également insisté sur les mesures de précautions qui doivent être prises pour faciliter la cohabitation entre les agriculteurs et les éleveurs. A l’interne les agriculteurs et les éleveurs qui sont chez nous, il faut qu’il ait une cohabitation parce qu’on ne peut dire qu’on va chasser les éleveurs ou chasser les agriculteurs. Et, par rapport aux éleveurs qui viennent de l’extérieur du pays pour venir envahir nos agriculteurs en Guinée, il faut prendre des mesures adéquate pour pouvoir limiter les dégâts en protégeant nos agriculteurs nationaux. Nous avons beaucoup insisté là-dessus », indique t-elle.

Poursuivant, Saba Seny Tanamou, a fait savoir qu’ils ont aussi recommandé au gouvernement de faire la promotion du bio afin de réduire l’importation des engrais chimiques dans notre pays. Elle estime que ces produits sont généralement à l’origine de plusieurs maladies.
« Nous avons aussi insisté sur la question de la promotion du bio, parce qu’aujourd’hui l’engrais chimique c’est bon parce que si on a fait on a besoin vraiment qu’il ait une augmentation de production. Mais nous pensons que la promotion de l’agriculture bio, peut vraiment améliorer notre santé aujourd’hui parce que tout ce que nous sommes confronté aujourd’hui sur le plan sanitaire, on pense que l’alimentation aussi à sa part de responsabilité. Donc au lieu de continuer à nous envoyer d’engrais chimique pourquoi ne pas promouvoir l’engrais organique et faire la promotion du bio. Un exemple nous avons fait dans la cour du CNT un potager en bio qui est juste à côté d’ici. Et, c’était une manière d’interpeller le ministre de l’agriculture et tous les ministères concernant afin qu’ont s’investissent dans l’agriculture bio c’est des recommandations vraiment qui me tien à cœur. J’ai voté pour en insistant la prise en compte des différentes recommandations », souligne la conseillère du CNT avant d’insister que si ces recommandations sont prises en compte nous avons l’espoir de ce que nous faisons ça y va dans l’intérêt de la population.

Facinet Camara 620794714

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,912SuiveursSuivre
21,600AbonnésS'abonner

Derniers articles