22.6 C
New York
lundi, mai 20, 2024

Buy now

spot_imgspot_img

Célébration du 15 juin : l’égalité de genre dans le secteur minier au cœur d’un panel organisé par l’ONG « Women In Mining Guinée »

Ce 15 juin est la journée mondiale dédiée aux femmes qui évoluent dans le secteur minier. A cette occasion, l’ONG « Women In Mining Guinée » a tenu un panel sur le thème « L’équité dans l’industrie minière est la responsabilité de tous » dans un réceptif hôtelier de Conakry. Le rendez-vous a connu la présence de plusieurs cadres dudit secteur et des défenseurs des droits des filles, femmes de Guinée.

 

La ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation. D’ailleurs c’est elle qui était la modératrice. Un rôle qu’elle a assuré. A ses côtés, Aïcha Nanette Conté, ministre de la promotion féminine, de l’enfance et des personnes vulnérables, comme invitée de prestige.

A sa prise de parole, la présidente de l’ONG pour la promotion du droit des femmes a fait un rappel de quelques activités réalisées par son organisation dans le domaine minier.

« Depuis sa création en 2015, cette organisation dynamique a réalisé la conception de l’indice WIM Santé, l’évaluation du niveau de captation du FODEL par les femmes de Boffa et de Boké, des activités de sensibilisations sur les barrières socio-économiques sur les femmes ainsi que des plaidoyers pour la promotion du « Gender sensitive », a rappelé Aïssatou Béavogui avant de continuer en disant que « L’opportunité de l’élaboration et de révision des lois de la République doit être saisie pour davantage donner plus de chance à la consolidation des acquis en matière de genre, notamment par la prise en compte d’un quota pour les femmes dans les Fonds FODEL et les composantes du contenu local. La problématique de la promotion féminine ne doit pas être considérée comme un complément. Elle doit faire partie de tout ce qui codifie notre société. Parlons-nous de plus de 55% de la population selon le RGHP de 2014. Qu’il me soit permis de féliciter les fondatrices de WIM Guinée à travers Madame Zenab Camara. Je reste convaincue que toutes celles et tous ceux qui ont contribué à faire de cette organisation ce qu’elle est aujourd’hui, trouveront un réconfort moral à travers cette reconnaissance. Nos vifs hommages aux femmes du gouvernement, de l’administration, des sociétés et des communautés minières pour leur persévérance et bravoure ».

Le sponsor principal de WIM Guinée qui est la société Rio Tinto était représenté au panel par son directeur général. Samuel Gahigi a mis l’occasion à profit pour réitérer son soutien à l’ONG.

« Nous sommes fiers de notre accord de partenariat avec Women In Mining Guinée, qui vise à soutenir les femmes guinéennes travaillant dans le secteur minier. Nous sommes en discussion avec WIM pour développer des initiatives spécifiques, comme des programmes de formation pour des métiers tels que conducteur d’engins lourds, pour attirer plus de femmes vers ce secteur. », a-t-il réaffirmé.

Le président du parti PDEN etait aussi de la partie. Il s’est dit ému et satisfait des débats tenus au cours de la rencontre.

« J’étais heureux d’abord d’être invité par la présidente de Women In Mining Guinée à cette journée, entendre ce que j’ai entendu sur les questions les plus essentielles dans le domaine des mines qui ont été évoquées. Ensuite, les réponses à partir du premier panel, ont été satisfaisantes. En plus, j’ai été également impressionné beaucoup par l’organisation qui n’est pas une chose facile puisque tout commence par ça. On est venu et l’heure a été respectée. Aucun débordement et tout était sur place. Donc, l’organisation m’a marqué tout comme les panelistes et soyez sûrs que c’étaient des sujets très pertinents », s’est réjouit Lansana Kouyaté.

Poursuivant, il a laissé entendre que : « L’inégalité, c’est un problème qui relève des lois d’un pays. Quelque soit le secteur que vous prenez, l’inégalité existe. C’est un combat qui ne peut-être gagné que si les lois du pays ne tremblent pas devant des cas flagrants comme des cas de viol surtout très récurrents même chez nous. Il faut que ça cesse. Ce que les entreprises minières feront sur le terrain, doit reposer sur la rigueur de la loi… ».

WIM Guinée (Women In Mining Guinée) est une ONG qui œuvre pour la promotion de l’égalité des sexes dans le secteur minier. De par le dialogue et la sensibilisation, l’organisation s’efforce à briser les barrières et créer des opportunités pour les femmes dans ce milieu aussi dominé par les hommes.

Mohamed Diakité

+224 627 10 61 56.

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,912SuiveursSuivre
21,800AbonnésS'abonner

Derniers articles