4.4 C
New York
samedi, mars 2, 2024

Buy now

spot_imgspot_img

Crise à la Feguifoot : ‘’…la balle n’est ni dans le camps de la CAF ni de la FIFA…’’ (Gelson Fernandes)

En conférence de presse qu’il a animé ce mardi 28 novembre à Conakry à l’issue de sa visite en Guinée, s’est exprimé en faveur d’une sortie de crise, tout en réitérant la responsabilité de la Guinée sur quoi la FIFA va l’aider.

 

Ci-dessous quelques extraits de l’envoyé spécial de la FIFA, décrypter par guineefoot.info :

« Je suis venu en Guinée : Faire un point sur la situation, trouver la feuille de route pour la situation à venir. Donner notre point de vue sur les événements qui se sont déroulés ces derniers temps. La Guinée est maître de son destin. Elle choisit ce qu’elle veut faire. Nous on va donner notre position. La Guinée choisit dans quelle fédération où elle veut être. La balle est dans le camps de la Guinée. Si elle veut avancer on va l’aider, mais la balle n’est ni dans le camps de la CAF ni de la FIFA. Remettre les choses à plats. Les statuts sont modernes et conformes aux aspirations de la CAF et de la FIFA… ».

Il poursuit sur ces termes : « Ce qui s’est passé ce week-end n’est pas du ressort du CONOR. Le CONOR ne vote pas. Sur le travail de fond ce qu’on voulait a été atteint et ce qu’on attendait du CONOR a été fait. Le CONOR peut sortir la tête haute. La situation est grave. C’est un fiasco historique international sur le continent africain. C’est un désaveu terrible et ça fait très mal à l’approche de la CAN. Dans trois jours il n’y aura plus de CONOR, le football ne tourne pas, qui finance ça, qui administre ça ?? Est ce que c’est ce qu’on veut. Les joueurs vont réfléchir par deux fois avant de jouer pour la Guinée. Il va avoir une feuille de route qui sera validée par la FIFA et la CAF. Mettons de côtés les égos, pensons au football guinéen, pensons aux journalistes qui vivent de ça. Faisons des compromis et avançons de l’avant. Nous sommes là pour les textes et les statuts. Ce n’est pas à nous d’éliminer ou de valider quelqu’un. L’équipe scolaire ne pourra défendre son titre. D’autres choses plus graves pourraient avenir je ne vais pas brandir la menace. J’espère que le sélectionneur Kaba Diawara est suffisamment préparé pour une belle CAN dans un contexte délicat. Je n’ai strictement rien contre personne dans ce pays. J’espère que le Ministre, le PM sont conscients de la situation ».

Kaba Diakité, +224 627 10 61 56.

 

 

 

 

 

 

 

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,912SuiveursSuivre
21,600AbonnésS'abonner

Derniers articles