5 C
New York
vendredi, février 23, 2024

Buy now

spot_imgspot_img

De cinq barrettes à quatre étoiles : le Chef de l’État, Son Excellence Mamadi Doumbouya, élevé par l’Armée Guinéenne au rang de Général d’Armée

Le mérite militaire est reconnu et récompensé. Le Chef de l’État Guinéen passe du grade de Colonel plein à celui de Général de Corps d’Armée. Les quatre étoiles scintillantes ont été accrochées à ses galons par les chefs d’unité, en reconnaissance unanime des valeurs qu’il incarne. La cérémonie, grandiose, s’est déroulée le mardi 24 janvier 2024, au Palais présidentiel de Boulbinet.

 

L’homme du 5 Septembre 2021, qui a sauvé la Guinée d’une situation politique tendue à l’extrême, en prenant ses responsabilités avec les Forces Armées Guinéennes, sera désormais appelé le Général de Corps d’Armée Mamadi Doumbouya, Président de la République, Chef de l’État, Chef Suprême des Armées.

Ce n’est que juste récompense, quand on sait le courage militaire avec lequel ce soldat émérite a dénoué une crise majeure et explosive pour le pays et avec quelle vision exceptionnelle il a engagé le pays sur le chemin de l’émergence économique et l’État dans une refondation et une rectification institutionnelle qui étaient appelées de leurs vœux par ses compatriotes.

Le Président de la République, Son Excellence Mamadi Doumbouya, Père de la Nation, a été porté avec la plus grande solennité dans la constellation stellaire des Armées par ses compagnons d’armes venus des quatre coins du pays. Cet honneur lui échoit à un mois et demi de son quarante-quatrième anniversaire.

“Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années”, dit le vaillant Rodrigue, dans Le Cid de Pierre Corneille. Le Général Mamadi Doumbouya peut assurément faire sien cet adage célèbre d’un récit de cape et d’épée.

C’est aussi un magnifique cadeau de nouvel an offert par 450 éminents membres des Forces de Défense et de Sécurité guinéennes accourus au Palais Mohamed V pour adresser leurs voeux d’excellente année 2024 à l’Homme Providentiel, le bâtisseur d’une économie guinéenne, qui grimpe avec assurance aux pentes abruptes du développement.

– Outre la valeur militaire, le mérite personnel d’homme d’État également célébré

Ce n’est pas seulement la valeur martiale de son Excellence Mamadi Doumbouya qui a été célébrée par cette élevation en grade, c’est aussi son mérite personnel dans la gestion de la chose publique qui a explosé en deux ans. Chez lui, vision économique se combine à célérité dans l’action.

Notre pays est appelé à être le premier de cordée dans la Sous-région grâce notamment à l’entrée en phase active du Projet Simandou. Ce Projet phare d’exploitation de fer a mobilisé un financement de 20 milliards de dollars US. Une telle enveloppe n’a jamais été injectée auparavant dans le secteur minier quelque part à travers le monde. Le Président-Patriote l’a fait finaliser au mieux des intérêts du propriétaire de ce patrimoine naturel unique, la Guinée, en faisant obtenir à notre État 15% de parts non contributives et non diluables à travers une co-entreprise, la Compagnie du Transguinéen.

Cet exploit, réalisé dans les négociations avec les entreprises étrangères ayant des droits sur les blocs, traduit la suprématie de notre pays dans l’exploitation de ses ressources naturelles par les grandes compagnies minières.

Le Projet Simandou porte sur un gisement de classe mondiale. C’est le plus grand jamais exploité, à la meilleure teneur de fer et à ciel ouvert. Il suffit de décaper la faible couche stérile pour accéder au vaste minerai et le transporter sur le Transguinéen, une voie ferrée à grand écartement de plus de 600 km débouchant sur le port en eau profonde de Moribaya, dans la préfecture de Forécariah. Ce chemin de fer va également ouvrir un corridor économique multi-usages avec un volet agricole important.

Longtemps resté un serpent de mer, il se concrétise chaque jour davantage. La première tonne de minerai sera exportée au plus tard en 2025. Le Projet impactera positivement le secteur privé guinéen et les collectivités, notamment à travers le contenu local. Une estimation prospective chiffre ces retombées à plus de deux milliards de dollars.

L’illustre Homme d’État, aux faits d’armes remarquables, sait prendre les bonnes décisions en temps opportun.

Il a réalisé une kyrielle d’infrastructures très importantes dans plusieurs secteurs de l’économie nationale. Il s’attelle à relever le défi énergétique dans les différentes régions du pays. Plusieurs chantiers sont ouverts tous azimuts, pour le plus grand bonheur des populations.

Le Général-bâtisseur, l’Enfant Prodige de Kankan-Nabaya, le digne héritier de Hadja Mandioula Sylla, impavide et impassible, abat un travail titanesque sur fond de moralisation de la vie publique.

Mandian SIDIBÉ

Journaliste.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,912SuiveursSuivre
21,500AbonnésS'abonner

Derniers articles