5.3 C
New York
vendredi, février 23, 2024

Buy now

spot_imgspot_img

Droit de réponse à Cellou Dalein Diallo et Sidya Touré sur la récente tentative du coup d’État en Guinée !

À travers la réaction obscène de Cellou Dalein Diallo et Sidya Touré, la jeunesse guinéenne se rend compte aujourd’hui que ce sont eux les adeptes de la cinquième colonne en Guinée, ce sont eux les partisans de la ligne apatride.

 

C’est regrettable qu’un Cellou Dalein Diallo se permettre de baver sur le régime du Président Ahmed Sékou Touré qui fût en quelque sorte son tuteur à Conakry.

L’ingrat, ne fait-il pas exprès ?

En tant qu’héritier du Président Ahmed Sékou Touré, Responsable et Serviteur Suprême du Peuple, nous assumons entièrement la lutte permanente contre les traîtres et réactionnaires contre la patrie, nous assumons fièrement la réaction du Peuple militant de Guinée contre les adeptes du complot permanent, aucune action de la révolution n’a été de trop pour la sauvegarde de notre souveraineté, notre dignité et notre indépendance.

S’ils ont l’audace de dire la vérité à la Jeunesse guinéenne, qu’ils assument leur mauvaise gouvernance trempée dans la gabegie financière et dans le détournement de nos deniers publics.

S’ils ont le courage de dire la vérité au Peuple, que ces prédateurs économiques assument avoir parrainé le fameux programme d’ajustement structurel en Guinée.

Jeunes de Guinée ;

c’est ce programme qui a liquidé l’enseignement supérieur de notre pays, ce programme à tué l’éducation nationale, ce programme a bafoué notre programme d’industrialisation plus loin, ce programme visait à compromettre même notre souveraineté monétaire, symbole de notre indépendance chèrement acquise.

Le manque de conscience politique et patriotique de ces deux leaders n’est plus à démontrer. Ils font partir de ces cadres qui ont dérouté la Guinée sur la voie « vraie du développement » durable et harmonieux.

Que Cellou et Sidya retiennent pour le restant de leur vie que le complot permanent contre notre souveraineté, notre République demeure vraie pour tous les patriotes.

Entre autres, qu’ils aillent s’informer : sur les révélations et avoeux dans le Complot Plan Aliby (1959), du complot intérieur (Saïd Saoul 1959), de l’opération persil (Souleymane Baldé, dépôt d’armes à kedougou), du complot des enseignants (Jean Faraguet Tounkara 1961), du complot Charogne(1960), du complot petit Touré (1965), du complot Kaman Fodeba (1969), de la tentative d’assassinat du Président Ahmed Sékou Touré (1969), de l’agression imperialo-portugaise(1970), de la 2eme tentative d’assassinat du Président Ahmed Sékou Touré (14 mai 1976), de l’attentat au Palais du Peuple (14 mai 1980), de l’explosion à l’aéroport Gbessia (22 février 1981), de l’affaire Karifa Doumbouya (28 janvier 1984)…

Que Cellou Dalein et Sydia et toute la clique réactionnaire de la cinquième collone aillent lire ses sources qui attestent tous les complots :

L’œuvre d’Éric Huitrc, Parcours des Mercenaires Français : Bauer, Guy Tocqueville, Morelles. Ils avaient pour mission de recruter et former des Guinéens au Sénégal (la solidarité guinéenne) et en Côte d’Ivoire.

Les mémoires de Pierre Messmer « les blancs s’en vont » : récit de décolonisation 1998 p. 219-220.

Pour le premier versement pour l’organisation du complot par Souleymane Baldé et Sadou Bobo.

Dans  »Jacques Foccart parle » : entretien avec Philippe Gaillard. 1985: P 214, édition Fayard/Jeune Afrique. C’est d’ailleurs à travers ce court paragraphe que Foccart reconnaîtra sa responsabilité dans les opérations.

Caroline Pierret et Laurent Carreau : 《le complot fondateur S.D.E.C.E.

Roger Faligot et Pascal Krop dans  » la piscine, les services secrets français 1944-1984. Édition du Seuils, à paris 1985.

Alpha Condé : 《Guinée, Albanie d’Afrique ou néo-colonie américaine, Paris, Éditions Gît le cœur, 1972, p.250.》

Sidiki Kobelé Keita : 《Des complots contre la Guinée de sekou Touré de 1958-1984》et 《Ahmed Sékou Touré. L’homme et son Combat anti-colonial édition, SKK 1998.

La dépêche diplomatique.Jeune-Afrique.

Les témoignages des archives diplomatiques françaises sur : la Note sur la politique française vis-à-vis de la Guinée suite à celle-ci une réunion s’est tenue le jeudi 9 octobre 1958.

Qu’ils aillent lire également :

Constantin Melnik, Mamadou DIA, Patrice Chairoff, Georges Chaffard, Jaques Baulin, les Thèses de Jacques Batmanian et André Lewin. Philippe Bernert, Julien Condé, Abdourahamane Bah et Jean Faraguet Tounkara.

Alpoim Calvao, Bob Denard. Pierre Lunel. Pierre Pean, Amadou Diallo.

Les deux volumes du livre blanc : 《L’impérialisme et sa 5e colonne en République de Guinée sur l’agression du 22 novembre 1970.》

Qu’ils sachent également que la révolution guinéenne a eu le plein droit d’anticiper sur les manœuvres tendant à compromettre notre développement historique.

Les amis du Président AHMED SÉKOU TOURÉ éliminés par le fait des complots et des coups d’État en Afrique et dans le monde : le Général Salvador Allende au Chili, Félix Moumié, Dr.Kwame N’Kruma, Patrice Lumumba, Ahmed Ben Bella, Modibo Keïta, Williams Tolbert, Silvanus Olympio, Hailé Sélassié 1er, Amilcar Cabral, le Général Johnson Aguiyi-Ironsi, Marien N’gouabi, Ali Soilih M’tsaschiwa, Anouar El-Sadate, François Tombalbaye, Abderrachid Ali Shermarke, Richard Ratsimandrava.

Prêt pour la Révolution !

Honorable Oyé Beavogui

Secrétaire Général par intérim du PDG-RDA.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,912SuiveursSuivre
21,500AbonnésS'abonner

Derniers articles