27.7 C
New York
vendredi, juin 14, 2024

Buy now

spot_imgspot_img

Guinée : le président du parti RGP demande à la classe politique d’accepter de venir autour de la table

Les leaders de conférence des coalitions politiques et faîtières étaient en conclave ce lundi, 03 juin 2024, pour échanger autour de la conduite de la transition. Mais aussi exprimés leur position par rapport à la demande de réouverture du dialogue du Premier Ministre Chef du gouvernement, Amadou Oury Bah. A sa sortie de la rencontre qui a durée pendant des heures, le président du parti rassemblement pour une Guinée prospère (RGP) ainsi que ses collègues ont décidé d’œuvrer pour une transition apaisée et réussie en Guinée.

 

Pour cela, le parrain de la coalition, El hadj Bouna Keïta a demandé à toute la classe politique d’accepter de venir autour de la table pour discuter du calendrier de la transition. Il a ajouté qu’il est impossible d’organiser les élections dans les conditions actuelles.

« Vu ce qui se passe aujourd’hui dans notre pays, nous avons pensé que cette transition doit être une transition paisible. Quand nous sommes arrivés jusqu’à ce point le Premier Ministre a demandé la réouverture du dialogue national. Je pense que c’est très important parce que le dialogue qui s’est passé il y a groupe qui est venu il y avait un groupe aussi qui n’était là. Donc la réouverture de ce dialogue c’est pour nous les guinéens, soyez rassuré qu’aucun guinéen n’a internet à aller au front. Nous guinéens, nous devons nous donner les mains pour accompagner les autorités pour une transition paisible et réussie. Là où nous sommes aujourd’hui si nous disons que nous allons partir aux élections, ça va être difficile. Il y a beaucoup de choses qui ne sont pas mises en place malgré le gouvernement s’est battu pour mettre beaucoup de choses en place. Mais quand il pleut et toi tu pleures est-ce qu’on peut voir tes larmes ? Non ! », a-t-il déclaré avant d’inviter toutes les couches sociales à accepter de revenir autour de la table.

« Le Premier Ministre a demandé la réouverture du dialogue. Si tu vois que le Premier Ministre Bah Oury a parlé c’est parce que d’une part il a ses raisons. Moi je demande à toutes les couches politiques et a tous les guinéens et guinéennes qui s’intéressent aujourd’hui à la vie de notre nation c’est de se mettre autour de la table, on s’assoit, on discute en guinéen. La Guinée nous appartient, aucun autre pays ne viendra arranger notre pays si ce n’est pas nous les guinéens. Donc guinéens et guinéennes donnons-nous la main pour bâtir notre pays. Donnons-nous la main pour que hier ceux qui n’étaient venus au dialogue qu’ils viennent aujourd’hui », a lancé le président du parti RGP, parrain de la conférence des coalitions politiques et faîtières.

 

Facinet Camara 620794714.

 

 

 

 

 

 

 

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,912SuiveursSuivre
21,800AbonnésS'abonner

Derniers articles