22.6 C
New York
lundi, mai 20, 2024

Buy now

spot_imgspot_img

Journée internationale de la liberté de la presse: La présidente de l’AGEPI sollicite la création d’une imprimerie et des centrales d’achats d’intrants de presse

La presse guinéenne, à l’instar des autres pays a célébré ce mercredi, 03 mai 2023, la journée internationale de la liberté de la presse à travers une rencontre organisée dans les locaux de la Haute autorité de la communication (HAC. A cette occasion, Aminata Camara, présidente de l’association guinéenne des éditeurs de la presse indépendante (AGEPI), a mis un accent particulier sur le rôle des médias dans la démocratisation d’une nation.

 

« Nous avons le devoir impérieux de nous professionnaliser; en ce sens que les citoyens doivent pouvoir, à travers nos médias, connaitre leurs droits. Et c’est de cette manière que nous pourrions façonner un avenir de droits et une véritable liberté d’expression qui constitue une clé de voûte des droits humains », rappelle t-elle avant de souligner la place qu’occupe la presse écrite dans le monde médiatique. Elle a néanmoins évoqué quelques défis à relever.

« En ma qualité de Présidente de l’Association Guinéenne des Editeurs de la Presse Indépendante (AGEPI), cette presse est aujourd’hui à la croisée des chemins, au point que les plus pessimistes prévoient sa disparition. Chose pratiquement impossible. Au contraire, l’explosion des autres medias doit la renforcer davantage car, il est de toute évidence que la parole s’envole, mais l’écrit reste. Pour moi, il est tout simplement question de la réorganiser et trouver de nouvelles stratégies pour inciter le Guinéen à lire et de se battre pour obtenir des formations auprès des institutions en faveur de nos membres.
C’est présentement la préoccupation de mon bureau. En ma qualité de première femme à diriger cette institution, ce sont les défis que je compte relever. Notre premier handicap s’appelle la rétention de l’information. Ce qui favorise, par ailleurs, la rumeur et l’intox. Le second, c’est de nous créer un cadre favorable pour l’exercice de notre métier », souligne Aminata Camara.

Pour faire face aux défis qui se posent a la presse écrite en Guinée, la présidente de l’AGEPI sollicite la création d’une imprimerie et des centrales d’achats d’intrants de presse.

« Au-delà de la subvention, nous formulons nos souhaits auprès du gouvernement de nous aider à la création d’une imprimerie et des centrales d’achats d’intrants de presse qui faciliteront la production de nos journaux pour nous permettre de les vendre à des coûts abordables », a lancé Aminata Camara.

Facinet Camara 620794714.

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,912SuiveursSuivre
21,800AbonnésS'abonner

Derniers articles