31 C
New York
jeudi, juin 20, 2024

Buy now

spot_imgspot_img

Marche du 09 mars : ‘’Nous demandons aux populations de ne pas s’associer » (Keamou Bogola Haba)

A 48 heures de la marche des forces vives de la nation prévue le 09 mars prochain, des voix se lèvent partout pour appeler les organisateurs à renoncer a la marche qui suscite déjà des inquiétudes chez bon nombre de citoyens. Le Coordinateur du Font National pour la Défense de la Transition (FNDT) lui, pense que cette marche est une affaire de trois personnes qui ne seront pas prêts à céder tant que leurs intérêts sont en jeu.  

 

Pour lui, la solution reste et demeure l’application de la loi dans toute sa rigueur.

« C’est une affaire de trois personnes, troïka moi je pense que le Premier Ministre a voulu montrer encore sa bonne foi mais ce qu’il faut savoir c’est que on est partie pour une crise de 4 a 5 ans. Parce que tant que les intérêts défendus par cette génération ne sont pas pris en compte. Leur classe ce sont des anciens, ils ont tous des anciens, ils ont tous gouvernés ce pays, ils ont des comptes à rendre. Ils ont ça en commun et puis, ils voient que c’est une nouvelle génération qui veut maintenant prendre le contrôle de la situation. Et cela va les faire perdre leur hégémonie politique sur la Guinée. Donc même si c’est Pape qui viendra je ne suis pas sûre s’ils vont céder. Ils vont faire le rapport de forces c’est quand le rapport de forces leur sera défavorable qu’ils pourront renoncer. Même celui qui viendra après Doumbouya si ce n’est pas l’un d’entre eux il faut s’attendre à trois de crise aussi parce qu’ils vont aussi lui rendre la vie difficile. Donc pour moi la solution c’est l’application de la loi pure et simple », a-t-il souligné.

Keamou Bogola Haba a par ailleurs demandé à la population de ne pas s’associer à cette marche. Aux religieux qu’il n’est pas question de faire des compromis sur les dossiers judiciaires et aux autorités d’assurer la sécurité des personnes et de leurs biens.

« Nous demandons aux populations de ne pas s’associer a la manifestation du 09 mars. Nous demandons évidemment a ces leaders politiques aussi de renoncer a cette manifestation de faire plutôt face a ce qui les intéresse. C’est-à-dire ceux qui doivent répondre devant la justice doivent le faire. Aux religieux, nous leur disons oui il faut aller voir les uns et les autres mais pas de compromis avec la justice. Il ne faut pas s’insérer dans les dossiers judiciaires parce que c’est extrêmement important pour la refondation. Aux autorités nous leur demandons d’assurer la sécurité des personnes et de leurs biens. La première protection c’est bien chacun de nous naturellement qui doit protéger sa vie et ses biens mais le dernier recours c’est bien sûr les forces de sécurité qui doivent nous aider avant que la justice n’intervienne en troisième position », a lancé Keamou Bogola Haba.

 

Facinet Camara.

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,912SuiveursSuivre
21,800AbonnésS'abonner

Derniers articles