27.7 C
New York
vendredi, juin 14, 2024

Buy now

spot_imgspot_img

4ème édition Forêt débat : avec pour slogan ‘’une responsabilité collective’’ la réconciliation nationale et l’entrepreneuriat jeune étaient au centre des échanges !

Dans le but de promouvoir la paix, l’union, la cohésion sociale et le développement durable en région forestière, les fils et filles de ladite localité ont initié depuis 2021 un échange appelé ‘’FORET DEBAT’’ avec pour slogan ‘’UNE RESPONSABILITÉ COLLECTIVE’’. Pour cette 4ème édition, plusieurs thèmes ont été débattus notamment la réconciliation nationale et l’entrepreneuriat jeune. C’est dans la salle polyvalente de l’espace Opera de Sonfonia qui a servi de cadre à cette rencontre d’échange ce samedi 08 juin 2024.

 

A l’instar des éditions précédentes, le président fondateur de la structure Forêt Débat Eugène Louamou parle des activités programmées mais aussi les thèmes à débattre au cours des débats.

Il affirme que : « Forêt Débat, les activités sont énormes. Déjà vous avez vue la prestation d’artistes après la présentation de l’événement, il y aussi des panels inscrits à l’ordre du jour et y’aura également des danseurs pour l’événement.. », pour cette année, le président fondateur de cette structure Forêt Débat, revient sur les nouveautés de cette nouvelle édition : « nous avons des thèmes qui entrent dans ce débat sont entre autre : la réconciliation nationale et l’entrepreneuriat jeune qui n’était pas inscrit dans les précédentes éditions… ».

En parlant de la structure Forêt Débat Eugène Louamou déclare que : « même si, par endroit c’est les fils de la forêt qui sont là, mais il ne faut surtout pas oublier qu’elle fait partie de la Guinée. Quand on dit fils de la forêt, ce n’est pas seulement que les neuf (9) communauté dominante, il y aussi des peulhs y compris d’autres qui s’y trouvent et qui connaissent à cœur la culture forestière. Puisque l’objectif de Forêt Débat c’est promouvoir la paix et c’est une des localités de la Guinée, voilà pourquoi vous voyez toutes les entités guinéennes autour de ce débat de la 4ème édition… », a-t-il déclaré avant de conclure que l’objectif est de : « promouvoir la paix, l’unité nationale, la cohésion sociale et le développement durable non seulement de la région forestière, mais aussi la Guinée en générale… ».

Pepe Carlos Gbamou, un des panelistes interrogé après son premier exposé sur le projet Simandou,

« je parlais du projet Simandou et de ses retombées économiques sur la Guinée mais en particulier sur la région forestière. C’est le plus grand projet jamais réalisé en Guinée, puisque son investissement tourne autour de 20 milliards de dollars par an donc, c’est un méga projet et les gens auront raison de le dire. Ça va doubler le PIB de la Guinée en augmentation la croissance extraordinaire des guinéens et ça va augmenter le budget de l’Etat qui était entrain de souligner, comment faire pour que le projet puisse pleinement bénéficier à la Guinée en générale et aux régions concernées par l’exploitation en particulier. Donc, il faudra dire que le pouvoir s’exerce à reinpulser la croissance qui sera générée par le projet à toute l’économie. Parce que le développement ne se résume pas à la croissance économique, pour être efficace il doit être au complet… », poursuivant, il indique à cet effet que pour réussir à cela : « C’est de mettre déjà à mettre les ressources humaines de qualité dans le Trans-guinéen. Parce que, le Trans-guinéen ce sont les géants miniers puissant du monde qui sont en consortium avec l’Etat guinéen. Cela, il faut des ressources humaines de qualité pour pouvoir maximiser en quelque sorte les bénéfices de l’Etat dans cette co-entreprise. Du coup, tout l’argent qui sera généré dans le projet doit être utilisé par le pouvoir public dans l’électricité, infrastructures dans la santé, l’éducation… parce que c’est ça le réel développement… », indique t-il dans son exposé.

A l’issue des échanges au cours des débats, le président fondateur se réjoui de la réussite de l’événement, malgré le non accompagnement de l’Etat. Mais il précise à la même occasion l’accompagnement de quelque personne.

Il déclare en ces termes que : « ça été un ouf de soulagement par rapport à la réussite de cette 4ème édition de Forêt Débat. Je tiens à remercier la commission d’organisation dont j’en fait partir et c’est ce que je souhaitais, si chacun s’implique c’est la réussite totale… », parlant d’accompagnement, il poursuit : « par rapport aux autorités il n’y a pas eu d’accompagnement, mais quelque bonne volonté nous ont aidé pour le faire. En générale, le financement est sur fond propre qui nous ont permis de réussir cette 4ème édition… », il clos en promettant que la 5ème édition sera meilleure que cette dernière, tout en sollicitant l’accompagnement de tous.

C’est à travers la remise de satisfecit aux personnes qui se sont distinguées et accompagnés la structure Forêt Débat, que la cérémonie a pris fin avant de se donner rendez-vous pour l’année 2025 à l’occasion de la 5ème édition.

 

Kaba Diakité.

 

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,912SuiveursSuivre
21,800AbonnésS'abonner

Derniers articles