27.7 C
New York
vendredi, juin 14, 2024

Buy now

spot_imgspot_img

Marie Yvonne Coumbassa : ‘’Les images que j’ai vu sur les réseaux sociaux en dehors de notre Guinée, c’est une honte pour nous’’

En séjour à Genève dans le cadre l’assemblée générale de l’organisation internationale du travail (OIT), les deux fractions de l’union syndicale des travailleurs de Guinée (USTG) ont été réconciliées grâce à l’implication de la CSI Afrique sous la médiation du Camarade Amadou Diallo de la CNTG. Les images de réconciliation des camarades Abdoulaye Camara et Abdoulaye Sow dont chacun d’eux se réclamait secrétaire général légitime de l’USTG tournent en boucle sur les réseaux sociaux et fait l’objet de beaucoup de commentaires dans la cité.

 

Dans un entretien accordé à notre rédaction ce samedi, 08 juin 2024, Marie Yvonne Coumbassa, la trésorière de la frange de l’USTG dirigée par Abdoulaye Camara n’a pas fait de cadeaux a ses collègues en séjour en Genève. Dans sa communication, la syndicaliste qui s’est dit être surprise de voir ces images sur les réseaux sociaux a déploré que cette réconciliation ait lieu en dehors de la Guinée. Pire, Marie Yvonne Coumbassa trouve cet acte déshonorant pour la Guinée. pays. Qu’à cela ne tienne, la bouillante syndicaliste a tout de même salué de voir enfin les fractions de l’union syndicale des travailleurs de Guinée se réconcilient.

« C’est une joie pour moi de voir que les deux fractions de l’USTG se réconcilient. Nous sommes tous des croyants, nous devons nous pardonner et conjuguer les mêmes verbes. Mais j’aurais voulu que cette réconciliation se fasse chez nous en Guinée, car le mouvement syndical a eu la force à partir de la République de Guinée grâce au président Ahmed Sékou Touré. Tous les autres syndicalistes ont pris l’exemple sur le feu Ahmed Sékou Touré, paix à son âme. Avec ces grandes centrales en Guinée pendant 5 ans, 6 ans aucune centrale n’a pu réconcilier les fractions de la Centrale USTG fondée par feu Ibrahima Fofana qui était le maillon de la réconciliation du mouvement syndical, qui était le flambeau du mouvement syndical de Guinée. Aujourd’hui c’est l’Afrique, la CSI qui a tapé la table pour dire stop. Si les guinéens ne peuvent pas entre eux laver le linge salle, nous nous venons au secours. C’est une honte pour la Guinée, c’est une honte pour le mouvement syndical de Guinée, c’est une honte pour le Coordinateur général du mouvement syndical, c’est une honte pour tous les membres du bureau exécutif des deux fractions de l’USTG. Qu’une autre personne vienne nous réconcilier entre nous, la Guinée on va où ? Pourquoi nous aimons tendre la main à une autre personne pour venir nous réconcilier ? », s’interroge t-elle.

Poursuivant, notre interlocutrice a rappelé que c’est en Guinée où l’accord de réconciliation a été obtenue. C’est pourquoi elle a du mal à comprendre que ces images soient publiées à l’étranger donnant ainsi la paternité de ce protocole d’accord à la CSI Afrique.

« Cette réconciliation a débuté il y a de cela deux semaines en Guinée par le Coordonnateur général accompagné de quelques membres du mouvement syndical de Guinée qui ne savaient pas d’où vient cette crise parce qu’ils n’étaient pas informés. Le protocole a été signé en Guinée pour donner le poste de président au général Abdoulaye Sow et le poste de secrétaire général à Abdoulaye Camara. Pourquoi ces images là n’ont pas été diffusées en Guinée? Que le général Amadou Diallo tienne les mains des deux camarades devant le peuple de Guinée, devant les travailleurs de Guinée pour leur dire nous sommes forts, nous sommes capables de régler nos problèmes. Mais les images que j’ai vu sur les réseaux sociaux en dehors de notre Guinée c’est une honte pour nous », fustige Marie Yvonne Coumbassa avant de demander ses collègues qui ont participé à cette réconciliation à l’étranger à présenter leurs excuses aux travailleurs. Elle a quand-même remercié le secrétaire général de la CSI pour son implication dans la résolution de la crise de l’USTG.

« Je souhaite cette réconciliation qu’ils ont dit là-bas qu’elle soit sincère. Et je demande à tous les syndicales qui sont là-bas qu’ils viennent présenter des excuses aux travailleurs qui ont cru a eux. Qu’ils les présentes des excuses pour que l’USTG vive aujourd’hui. Quelle image qu’on va donner à la jeunesse du mouvement syndical ? Quelle image ? On refuse de se réconcilier entre nous après on demande une personne étrangère, des petits enfants, des jeunes syndicalistes qui ont trouvé les camarades dans le mouvement syndical viennent vous réconcilier. On remercie la CSI, bravo la CSI, bravo au secrétaire général Jouel de la CSI qui s’est impliqué, qui a connu Ibrahima Fofana, qui a connu l’USTG a pris le flambeau. Cette victoire aujourd’hui revienne à la CSI pas la Guinée », a-t-elle indiqué.

Dans le protocole de réconciliation signé à Genève, le poste du président est attribué à Abdoulaye Sow et secrétaire général à Abdoulaye Camara. Marie Yvonne Coumbassa a également déploré que la création du poste du président en se basant sur les statuts de la CSI en lieu et place du secrétariat général comme c’est le cas à la CNTG.

« Le poste de président c’est les statuts réglementaires de la CSI. Dans le jargon du mouvement syndical de Guinée il n’y a pas de poste de président. Mais comme tout le l’a vu, tous les guinéens ont vu ils vont se focaliser sur les statuts de la CSI Afrique. Dans le jargon du mouvement syndical de Guinée c’est le secrétaire général. J’aurais voulu avec fierté qu’on se focalise sur les statuts de la CNTG qui est là première centrale dirigée par feu Ahmed Sékou Touré qui nous a donné la liberté. C’est une Centrale très forte qu’on doit respecter parce que quand on parle de syndicalisme aujourd’hui c’est grâce à Ahmed Sékou Touré qui a tapé la poitrine pour nous donner la liberté qui a donné la valeur aux travailleurs. J’aurais voulu qu’on prenne l’exemple sur les statuts de la CNTG pas les statuts de la CSI. Mais qu’à cela ne tienne c’est grâce à la CSI que les deux fractions de l’USTG se sont donnés la main pour dire qu’ils vont se réconcilier pour que l’USTG se porte bien », a déploré Marie Yvonne Coumbassa.

 

Facinet Camara 620794714.

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,912SuiveursSuivre
21,800AbonnésS'abonner

Derniers articles