27.7 C
New York
vendredi, juin 14, 2024

Buy now

spot_imgspot_img

Examens nationaux session 2024 : déclaration du ministre de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation

Bien chers élèves ;

Mesdames et Messieurs les responsables du système éducatif guinéen

Chers enseignants et enseignantes ;

Chers partenaires sociaux.

 

Demain lundi, commence la série d’examens qui sanctionnent la fin de l’année scolaire 2023-2024.

Je voudrais par cette adresse, vous féliciter pour le travail de préparation déjà abattu par vous tous : enseignants, élèves, partenaires sociaux et Gouvernement.

Depuis le 5 septembre 2021, le CNRD avec à sa tête, son Excellence le Général de Corps d’Armées Mamadi DOUMBOUYA, Président de la République, Chef de l’État, est engagé dans un processus de refondation et de rectification de notre Etat.

Dans la vision du Chef de l’État, le secteur de l’éducation et de la formation constitue l’outil principal et la garantie de cette refondation.

Le Premier Ministre, chef du gouvernement, Monsieur Amadou Oury Bah, s’inscrit également dans cette dynamique. C’est le lieu pour moi de remercier le Président de la république ainsi que l’ensemble de ses collaborateurs, pour la

diligence avec laquelle les ressources ont été mobilisées pour soutenir la bonne tenue de ces examens malgré le contexte économique que traverse notre pays.

Au cours des deux dernières sessions, des progrès significatifs ont été enregistrés en termes de sécurisation et de crédibilisation des examens nationaux.

C’est pourquoi, en s’appuyant sur les

recommandations de l’atelier préparatoire des examens, mon Département a axé ses efforts sur la pérennisation des acquis et la correction des manquements.

Pour cette session 2024, 𝟱𝟵𝟯 𝟴𝟬𝟯 candidats sont inscrits dont plus de 𝟰𝟱% 𝗱𝗲 𝗳𝗶𝗹𝗹𝗲𝘀 pour l’ensemble des examens.

𝟯𝟳𝟭𝟲 𝗰𝗲𝗻𝘁𝗿𝗲𝘀 sont ouverts pour recevoir les différents candidats.

• Pour le Certificat de fin d’Etudes élémentaires CEE, ils sont 𝟯𝟯𝟮 𝟲𝟳𝟰 𝗰𝗮𝗻𝗱𝗶𝗱𝗮𝘁𝘀 dont 𝟰𝟲% 𝗱𝗲 𝗳𝗶𝗹𝗹𝗲𝘀 à affronter les épreuves cette année ;

• Pour le Brevet d’Études du Premier Cycle BEPC : 𝟭𝟳𝟮 𝟭𝟵𝟵 𝗰𝗮𝗻𝗱𝗶𝗱𝗮𝘁𝘀 dont 𝟰𝟱% 𝗱𝗲 𝗳𝗶𝗹𝗹𝗲𝘀 ;

• Pour le Baccalauréat unique : 𝟴𝟴 𝟵𝟯𝟬 𝗰𝗮𝗻𝗱𝗶𝗱𝗮𝘁𝘀 dont 𝟰𝟮% 𝗱𝗲 𝗳𝗶𝗹𝗹𝗲𝘀 attendent les épreuves.

𝗖𝗵𝗲𝗿𝘀 𝗰𝗮𝗻𝗱𝗶𝗱𝗮𝘁𝗲𝘀 𝗲𝘁 𝗰𝗮𝗻𝗱𝗶𝗱𝗮𝘁𝘀, 𝗰𝗵𝗲𝗿𝘀 𝗲𝗹𝗲𝘃𝗲𝘀

Les examens nationaux représentent l’aboutissement d’un processus d’évaluation des acquis, qui démarre dès le premier jour de la rentrée des classes.

Je suis conscient du caractère décisif de cette période. En effet, passer un examen est un moment important dans le parcours scolaire.

L’appréhension que vous ressentez très certainement du début des épreuves, est compréhensible, mais, soyez sans crainte.

Le travail que vous avez fourni depuis le début de l’année, avec à vos côtés différents encadreurs, est le meilleur gage de votre réussite. Je vous adresse mes vœux les plus sincères de réussite.

𝗔𝘂𝘅 𝗲𝗻𝘀𝗲𝗶𝗴𝗻𝗮𝗻𝘁𝗲𝘀 𝗲𝘁 𝗲𝗻𝘀𝗲𝗶𝗴𝗻𝗮𝗻𝘁𝘀,

Cette période est toute particulière pour vous. En effet, vous vous êtes acquittés de la noble mission d’enseigner tout au long de l’année dans le strict respect du plan d’étude et des programmes en vigueur.

Je vous invite à une évaluation juste, digne et transparente et vous encourage à être fiers de vos candidats. Fiers de pouvoir dire encore une fois, « J’ai fait mon travail ! »

𝗔𝘂𝘅 𝗽𝗮𝗿𝗲𝗻𝘁𝘀 𝗱’𝗲𝗹𝗲𝘃𝗲𝘀 𝗲𝘁 𝗮𝘂𝘅 𝗳𝗮𝗺𝗶𝗹𝗹𝗲𝘀

À quelques heures du lancement des épreuves, je vous encourage à apaiser les angoisses de vos enfants. Rassurez-les par rapport aux surveillants qui ne sont pas des ennemis.

Mettez-les en confiance. Participez à créer autour des centres d’examens, une atmosphère paisible, propice au travail. Vous pouvez notamment le faire en évitant de vous regrouper autour des centres. Expliquez aux candidats qu’il s’agit certes d’un examen important, mais il est surtout « accessible à tous ».

𝗠𝗲𝘀𝗱𝗮𝗺𝗲𝘀 𝗲𝘁 𝗠𝗲𝘀𝘀𝗶𝗲𝘂𝗿𝘀,

Pour finir, je voudrais réaffirmer ma confiance en l’ensemble des acteurs de cette évaluation cruciale dans la préparation de notre jeunesse à un avenir responsable, heureux et productif.

Je ne saurais donc accepter des attitudes irresponsables et préjudiciables à l’endroit de notre jeunesse de notre pays.

𝗕𝗼𝗻 𝗲𝘅𝗮𝗺𝗲𝗻 à 𝘁𝗼𝘂𝘁𝗲𝘀 𝗹𝗲𝘀 𝗰𝗮𝗻𝗱𝗶𝗱𝗮𝘁𝗲𝘀 𝗲𝘁 à 𝘁𝗼𝘂𝘀 𝗹𝗲𝘀 𝗰𝗮𝗻𝗱𝗶𝗱𝗮𝘁𝘀 !

𝗩𝗶𝘃𝗲 𝗹’𝗲𝗰𝗼𝗹𝗲 𝗴𝘂𝗶𝗻𝗲𝗲𝗻𝗻𝗲

𝗝𝗲 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗿𝗲𝗺𝗲𝗿𝗰𝗶𝗲 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝘃𝗼𝘁𝗿𝗲 𝗮𝗶𝗺𝗮𝗯𝗹𝗲 𝗮𝘁𝘁𝗲𝗻𝘁𝗶𝗼𝗻.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,912SuiveursSuivre
21,800AbonnésS'abonner

Derniers articles