21 C
New York
lundi, mai 20, 2024

Buy now

spot_imgspot_img

Kaloum : le gouvernement vol au secours des sinistrés de Coronthie

Suite à la première pluie qui s’est abattue sur Conakry dans la nuit du dimanche, le gouvernement est venu au secours des sinistrés de Coronthie. Une délégation dirigée par le Chef de cabinet du ministère de l’habitat de l’aménagement du territoire chargé de la récupération des domaines spoliés de l’État a procédé ce lundi, 06 mai 2024, à la remise des montants forfaitaires aux sinistrés de Coronthie. A en croire Mohamed Lamine Bangoura après la grande pluie, le gouvernement a décidé d’accorder des primes de déplacement aux personnes dont les habitations ont été touchées par l’incendie du dépôt central des hydrocarbures pour permettre à chacun d’entre d’aller à son nouveau logement.

 

Ce geste concerne 55 concessionnaires qui ont reçu chacun 2,000,000 GNF et 322 locataires dont 1,000,000GNF par personne.

« Ce matin nous avons fait une réunion de crise avec toutes les parties techniques par rapport à la situation des sinistrés de Coronthie. Il se trouvait que l’habitat avait déjà fait un état pour qu’on puisse trouver un lieu de logement pour les sinistrés. Cette situation est déjà fait il était question aussi de mettre à disposition les moyens d’accompagnement. C’est ce que nous venons de procéder, mettre les moyens à leur disposition pour qu’ils puissent se déplacer que ça soit les concessionnaires et aussi les locataires. Je pense que c’est pour rassurer la population que l’autorité est en train de faire son maximum pour gérer la situation post incendie du dépôt central des hydrocarbures de Kaloum. C’est un montant forfaitaire, on donne 2.000.000 GNF aux concessionnaires pour leur permettre de se déplacer et déplacer leurs bagages pour leur nouveau logement. Et les locataires c’est un montant d’un million (1.000.000 GNF) pour leur permettre aussi de se déplacer pour aller aux nouveaux logements qu’ils ont bien voulu acquérir. C’est une suite logique parce qu’il y a un montant de 2.500.000GNF qui est accordé à chaque locataire pendant 7 mois que l’État a accordé et aussi 2.500.000GNF pendant 24 mois pour les concessionnaires le temps pour nous de reconstruire le site afin de faire un bail partage avec les concessionnaires. Aujourd’hui il y a 322 locataires qui sont concernés et 55 concessionnaires qui vont recevoir leur prime pour pouvoir se déplacer », a indiqué le Chef de cabinet du ministère de l’habitat de l’aménagement du territoire chargé de la récupération des données spoliés de l’État.

Mohamed Lamine Bangoura a par la suite ajouté que c’est un début de dédommagement des sinistrés de l’incendie du dépôt central de Coronthie. Selon lui, ce processus va se poursuivre jusqu’a ce que toutes les victimes soient relogées.

« C’est un début de dédommagement, comme je l’ai dit c’est un processus on a projeté au bout de 24 mois le site qui a été victime on pourra finir la reconstruction. Ça, ce n’est qu’un début et nous allons continuer à travailler avec eux parallèlement jusqu’à ce que toutes les populations qui ont été victimes soient relogées », a-t-il ajouté.

 

Pour sa part, Amara Touré, Porte-parole des sinistrés de Coronthie s’est réjoui de ce geste du gouvernement. Il a ensuite ajouté qu’un tel acte donne l’espoir aux sinistrés par rapport au respect de l’engagement de l’État vis à vis des victimes de l’incendie du dépôt central des hydrocarbures de Coronthie.

« Hier il a plu malheureusement c’est ce qui fait que aujourd’hui l’État a essayer de faire une petite avance parce qu’on s’était convenu lors de plusieurs réunions que chaque locataire doit bénéficier de 2.500.000GNF par mois pendant 7 mois et les concessionnaires c’est 2.500.000GNF pendant 2 ans. Mais lors de ces réunions ils décidé de nous accompagner, chaque locataire doit recevoir 1.000.000GNF pour son frais de déplacement et les concessionnaires c’est 2.000.000 GNF chacun pour les frais de déplacement. Cela peut faire croire aux sinistrés de rester dans l’espoir finalement parce que ça tellement parler. Ça fait 4 à 5 mois s’il n’y a pas d’acte posé ça peut affecter, ils vont dire que l’État ne fait que mentir mais un tel acte posé peut soulager. On va observer cette semaine », a mentionné Amara Touré Porte-parole des sinistrés de Coronthie.

 

Facinet Camara.

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,912SuiveursSuivre
21,800AbonnésS'abonner

Derniers articles